Évolution de ma peinture en 5 autoportraits

Fin de mon apprentissage. Le sujet est une simple image de la réalité

1971

Débarrassé de la description formelle, j'épure les lignes, j'essaie d'aller à l'essentiel. Je travaille presque en camaïeu, la touche est impressionniste. J'ai la volonté de peindre clair.

1977

Au premier abord, le sujet disparaît sous la couleur. Les formes sont éclatées et angulaires. Depuis 1980, je travaille le fond en acrylique ce qui permet beaucoup de spontanéité.

1983

La composition du tableau s'organise à partir de structures obliques. La violence de la couleur et l'assemblage des complémentaires traduisent mon état d'esprit du moment.

1991

Depuis quelques années j'intègre différents matériaux dans mes peintures : étoffes, sable, sciure … Ces éléments permettent  d'obtenir des effets de matière : la toile n'est plus que rythmes et couleur, le sujet devient accessoire.

1996

Plus d'informations

Expositions


RETOUR PAGE D'ACCUEIL

HOME PAGE

pierre.pothron@orange.fr